Les écoles et les communes pilotes

z

 

La Fédération L ’Air et Moi avec le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement du Pays d'Aix et le Conseil Territoire de la métropole Aix-Marseille Provence proposent des interventions sur la qualité de l’air au sein des écoles du territoire.




Les interventions dans les écoles de la Métropole

 

 

L’Air et Moi & CPIE du Pays d’Aix :


La Fédération L’Air et Moi, pilote de la sensibilisation dans le cadre du projet DIAMS « Digital Alliance for Marseille Sustainability», développe une approche scientifique et ludique afin de faire des enfants de véritables « sentinelles de l’air ». Dans une volonté d’améliorer durablement la qualité de l’air au sein de la Métropole Aix-Marseille-Provence et de faire évoluer les comportements des citoyens et des acteurs à ce sujet ; la Fédération L’Air et Moi a développé dès septembre 2020 des partenariats avec différentes écoles du territoire.

 

Associé avec le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) du Pays d’Aix et le service éducation de la Métropole Aix-Marseille Provence (qui ont dès 2019 réalisés des premières animations “tests”), la Fédération L’Air et Moi conçoit, à l’aide d’un comité d’experts scientifiques et pédagogiques, un véritable programme pédagogique à destination des écoles du territoire métropolitain. Dans chaque classe le programme se déroule en cinq étapes avec des outils pédagogiques interactifs propres à chaque séance.

 

Le projet se veut « coopératif, humanitaire et évolutif ». Il a pour objectif de rendre les élèves acteurs de la préservation de l’air, conscients et prescripteurs de nouveaux comportements. Une dizaine d’animateurs interviennent dans les écoles pour cinq séances qui s’appuient sur la prise de conscience de la nature de l’air, de son importance, de sa fragilité, de sa surveillance et des actions possibles.

Les animateurs mettent en œuvre une pédagogie inspirée de la méthode Charpak, avec des outils simples, des expériences partagées et une priorité au vécu. Les classes disposent de capteurs lors de la troisième séance, qui mesurent d’une part le CO2 dans la classe et d’autre part les particules fines, grâce aux capteurs nommés Pictures conçus par la société de Rousset Tera Sensor. Un cahier pédagogique illustré permet à chaque élève participant au programme de relever ses propres conclusions, de s’engager sur des solutions citoyennes simples, mais aussi sur des actions plus concrètes de longue durée, plus en profondeur, grâce au projet de classe et aux potentiels partenariats créés à l’issue des animations par l’école avec certaines collectivités et associations.